Qui suis je ?

Ma rencontre avec la sophrologie date d’il y a une quinzaine d’années. Pendant plusieurs années, je l’ai pratiquée de façon ponctuelle. Dans l’adolescence, lors de mes épreuves au diplôme d’infirmière, lorsque je suis devenue mère, la sophrologie m’a accompagnée…

Infirmière, j’utilisais ce que j’avais appris pour aider les patients à se calmer, à se détendre, à se recentrer. C’est ma rencontre avec les patients dans un service d’addictologie qui a été déclencheur. Je me suis formée pendant deux ans dans une école caycédienne, dont la directrice de l’association (Sofrocay) n’est autre que la fille du Pr Caycédo, le fondateur de la méthode.

La sophrologie est un moyen d’accompagnement. Elle nécessite plusieurs séances et une assiduité. Mais si on la considère comme un art de vivre, alors, par de petites choses simples, de petits exercices ou des pratiques plus longues, elle nous permet de nous concentrer sur le positif. Elle est porteuse de réussite. Elle transforme notre vision du monde. Elle permet réellement de mieux vivre notre quotidien, en ayant plus conscience de nos capacités et limites mais aussi et surtout de nos valeurs.

Aujourd’hui sophrologue, avec toutes mes convictions pour cette méthode, avec mon savoir, mon savoir-être et mon savoir-faire, j’ai le projet de vous accompagner au mieux.